La Semaine Vétérinaire n° 1854 du 15/05/2020

SÉCURITÉ

FAIRE FRONT AU COVID-19

TANIT HALFON

Pour un usage professionnel, ce type de masques devrait répondre à des exigences minimales de filtration, définis dans une note interministérielle.

Avec le déconfinement, le masque s’invite officiellement dans les gestes barrières recommandés par l’exécutif. Et le masque en tissu est décrit comme une bonne alternative au masque chirurgical, d’autant que l’accès à ce dernier n’est toujours pas garanti. Pour un usage professionnel, une note interministérielle1 actualisée du 26 avril a défini deux nouvelles catégories de masques. Explications. Le masque est-il obligatoire en clinique ? Comme le rappelle Christian Diaz, président de l’Association francophone des vétérinaires praticiens de l’expertise, l’employeur est tenu d’assurer la sécurité ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK