La Semaine Vétérinaire n° 1854 du 15/05/2020

FINANCES

ENTREPRISE

FRANÇOISE SIGOT

En temps normal, la trésorerie est l’élément majeur d’une bonne gestion. Tandis que la crise sévit, la capacité à gérer et, plus encore, à économiser la trésorerie sera décisive pour repartir sans encombre.

Le “carburant” mérite plus que jamais sa réputation. Alors que le monde est à l’arrêt, les entreprises auront besoin de trésorerie pour relancer la machine. Les cliniques vétérinaires n’échapperont pas à la règle. « Le redémarrage se fera, mais les encaissements ne seront pas forcément immédiats », prévient Thierry Loriaux, expert-comptable au sein du réseau associé Walter France. Que les cliniques soient partiellement ouvertes ou totalement à l’arrêt voire en activité normale, les dirigeants doivent mettre une bonne partie de leur énergie ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK