La Semaine Vétérinaire n° 1854 du 15/05/2020

ÉLEVAGE

PRATIQUE MIXTE

LORENZA RICHARD

Alors que leurs modes et conditions d’élevage sont variés, la réglementation concernant le bien-être des ovins reste peu documentée. C’est le sujet du mémoire soutenu par Charlotte Simon, praticienne rurale à Lacaune (Tarn), en octobre 2019. Notre consoeur nous fait part de ses recherches et de ses observations.

Quels problèmes soulevez-vous dans votre mémoire1 soutenu pour l’obtention du diplôme d’établissement Protection animale, de la science au droit (DE PASD)2 ? Charlotte Simon : La réglementation européenne est généraliste et seule la recommandation du 6 novembre 1992 concerne les ovins3. De plus, les données chiffrées contenues dans le règlement du Conseil européen du 22 décembre 20044 sur le transport d’ovins vivants ne semblent pas toutes adaptées. Par exemple, la quantité minimale d’eau de 4 l indiquée pour tout ovin est insuffisante selon les animaux ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK