La Semaine Vétérinaire n° 1854 du 15/05/2020

JURISPRUDENCE

ENTREPRISE

CÉLINE PECCAVY

Un vol de chiots chez une éleveuse a permis de réaffirmer que l’animal a un statut particulier.

Les faits Mme C. est éleveuse professionnelle de chiens de race spitz poméranian. Son élevage est de petite taille et elle peut donc s’en occuper seule. À l’automne 2015, Mme C. va solliciter, pour des menus travaux, l’aide de personnes habitant à proximité. Le malheur voudra que parmi ces personnes se trouve M. D, individu déjà fortement connu défavorablement des services de police pour avoir à son actif, en septembre 2015, pas moins de 12 condamnations. C’est ainsi que le 12 septembre 2015, ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK