La Semaine Vétérinaire n° 1854 du 15/05/2020

EXERCICE PROFESSIONNEL

FAIRE FRONT AU COVID-19

MICHAELLA IGOHO-MORADEL

En pratique, le respect des recommandations du ministère pour pallier les effets de la crise met à l’abri les vétérinaires, qui s’inquiétaient de leur faible valeur juridique.

Dès le début du confinement, les vétérinaires praticiens se sont interrogés : fallait-il poursuivre les visites au sein des élevages avec l’omniprésence d’une menace pour leur santé ? Devaient-ils continuer à délivrer des médicaments en prenant le risque de voir leur responsabilité pénale engagée ? En mars, le ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation a publié des instructions techniques pour les accompagner dans la gestion de cette crise sanitaire. La question1 s’est alors posée de savoir si ces différentes recommandations, à faible valeur ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr