La Semaine Vétérinaire n° 1854 du 15/05/2020

ÉDITO

TANIT HALFON

Rédactrice

Et si l’expérimentation de la télémédecine était une chance ? Un adage ne dit-il pas “rien ne sert de courir, il faut partir à point” ? Des points, justement, les membres de l’Académie vétérinaire de France en avaient listés en 20171. Des opportunités d’abord. « Le partage et la mutualisation de l’expertise » : à l’heure de l’intelligence artificielle, favoriser l’intelligence collective, et donc la montée en compétences pour viser une plus grande qualité de soins, fait effectivement sens. « Le meilleur accès aux soins » : à ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK