La Semaine Vétérinaire n° 1854 du 15/05/2020

ÉDITO

TANIT HALFON

Rédactrice

Et si l’expérimentation de la télémédecine était une chance ? Un adage ne dit-il pas “rien ne sert de courir, il faut partir à point” ? Des points, justement, les membres de l’Académie vétérinaire de France en avaient listés en 20171. Des opportunités d’abord. « Le partage et la mutualisation de l’expertise » : à l’heure de l’intelligence artificielle, favoriser l’intelligence collective, et donc la montée en compétences pour viser une plus grande qualité de soins, fait effectivement sens. « Le meilleur accès aux soins » : à ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr