La Semaine Vétérinaire n° 1853 du 08/05/2020

TÉLÉMÉDECINE

FAIRE FRONT AU COVID-19

TANIT HALFON

Si la demande d’autoriser la télémédecine, dans ce contexte de crise, a pu surprendre certains, cela n’inquiète globalement pas les instances ordinales vétérinaires. À condition d’être vigilant sur le cadre.

Lors de la dernière réunion entre les conseils régionaux ordinaux (CRO), organisée une fois par semaine depuis le début de la crise, l’assemblée est arrivée à un consensus sur la télémédecine. Personne n’est opposé à la téléconsultation1, à condition d’y adjoindre un cadre adapté, résument les présidents du CRO Bourgogne-Franche-Comté, Grand-Est et Occitanie interrogés sur cette question. Au CRO Grand-Est, Jean-François Rubin rappelle que « cette demande découle logiquement des préconisations du gouvernement qui a appelé, dans ce contexte de crise, ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK