La Semaine Vétérinaire n° 1853 du 08/05/2020

IMAGERIE MÉDICALE

PRATIQUE CANINE FÉLINE ET NAC

CHLOÉ TOUZET*, EYMERIC GOMES**

Outre le gain de temps et d’espace, l’atout majeur du système de radiographie numérique est le traitement de l’image post-développement, permettant d’améliorer grandement la qualité de l’image.

La transition vers le numérique confère de très nombreux avantages, malgré un investissement initial non négligeable lié au changement du système de développement de l’image (il n’est pas nécessaire de remplacer son générateur), du système de lecture, de stockage et de sauvegarde des examens (disque dur, cloud, etc.). À noter que les images peuvent être directement lues sur la console d’acquisition, ou intégrées au sein d’un Pacs (Picture archiving and communication system), constitué d’un réseau intranet, d’un moyen de stockage ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK