La Semaine Vétérinaire n° 1853 du 08/05/2020

CLIENTÈLE

PRATIQUE CANINE FÉLINE ET NAC

CHANTAL BÉRAUD

Les différents services d’Adomvet possèdent des statistiques sur plus de 10 000 consultations d’urgence annuelles. Son cofondateur, Sylvain Ranson (L 98), en présente les grandes tendances et donne les clés pour retisser un lien direct entre un praticien et sa clientèle, une fois le confinement passé.

Quelle répartition des espèces vues en consultations d’urgence constatez-vous, hors période du Covid-19 ?Sylvain Ranson : En 2019, nous avons eu 53 % de chiens (contre 55 % en 2017). Les chats comptent pour 44 % pour la même période (contre 41 % en 2017). Nous ne voyons quasiment plus jamais de furet mais nous avons eu, en 2019, 2 % de lapins et 1 % de rongeurs, sans doute parce que ce sont des animaux peu chers à l’achat et qui sont simples à élever, y compris ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK