La Semaine Vétérinaire n° 1851 du 24/04/2020

VACHES LAITIÈRES

PRATIQUE MIXTE

CLOTHILDE BARDE

Les données sur le coût de ces affections chez les vaches laitières se révélant peu prédictives, l’équipe d’Epidec-Interactions hôtes-agents pathogènes (UMR Inrae/ENVT) préconise de s’orienter vers une stratégie de gestion des mammites cliniques.

Le coût réel moyen des mammites cliniques est de 224 € par cas. » Telle est l’une des conclusions du travail de méta-analyse d’une équipe de chercheurs du laboratoire Epidec-Interactions hôtes-agents pathogènes (UMR Inrae/ENVT)1 portant sur neuf études réalisées en élevages de vaches laitières. En effet, comme l’a indiqué Didier Raboisson (encadré p. 40), professeur de médecine des populations et d’économie de la santé des animaux à l’ENVT, « les mammites représentent un trouble majeur de la santé des vaches laitières et la première ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK