La Semaine Vétérinaire n° 1851 du 24/04/2020

ÉTHOLOGIE

PRATIQUE MIXTE

TANIT HALFON

Mieux connaître les particularités comportementales de ces animaux permet d’améliorer les conditions et les pratiques d’élevage. Explications.

Le porc possède des capacités sensorielles propres à son espèce, affectant la façon dont il perçoit son environnement, a montré Céline Tallet, éthologue et chercheuse à l’Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement (Inrae) lors des 52es journées de la recherche porcine1. Elle refait le point sur les conséquences pour l’élevage. Comment le porc appréhende-t-il son environnement ? Le porc utilise surtout son odorat et son ouïe. Comme les chiens, il a la capacité de détecter des odeurs à grande distance. ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK