La Semaine Vétérinaire n° 1849 du 10/04/2020

FAIRE FRONT AU COVID-19

CHANTAL BÉRAUD

IL Y AURA UN AVANT ET UN APRÈS COVID-19, ASSURE YANNICK PÉRENNÈS, DIRECTEUR GÉNÉRAL DU CENTRE HOSPITALIER VÉTÉRINAIRE POMMERY, À REIMS (MARNE), ET MEMBRE DU CONSEIL RÉGIONAL DE L’ORDRE GRAND EST. POUR LE MEILLEUR ET POUR LE PIRE ?

Vous y retrouvez-vous dans les différents avis émanant à la fois du Conseil national de l’Ordre des vétérinaires, de la Direction générale de l’alimentation (DGAL) et du Syndicat national des vétérinaires d’exercice libéral (SNVEL) ?Les consignes ordinales ont cherché à être au plus près des préoccupations quotidiennes des praticiens, mais notre exercice est aujourd’hui tellement diversifié qu’il est impossible à l’Ordre d’envisager tous les cas de figure et tous les cas particuliers… Cependant, en résumé, on peut dire que l’Ordre remplit ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK