La Semaine Vétérinaire n° 1849 du 10/04/2020

MODE D’EXERCICE

FAIRE FRONT AU COVID-19

CHANTAL BÉRAUD

En son âme et conscience, Thierry Poitte, fondateur du réseau CAP douleur, assure désormais le suivi des animaux douloureux en alternant consultation en présentiel à sa clinique de l’île de Ré (Charente-Maritime) et téléconsultation. Il explique le contexte et les limites de cette deuxième ressource.

Qu’avez-vous annoncé lors de votre premier webinar ?Thierry Poitte : Durant ce séminaire de formation sur le Web, baptisé « Assurer le suivi des animaux douloureux grâce à la téléconsultation », le 26 mars, j’ai indiqué qu’en pleine guerre sanitaire, pour le bien des animaux douloureux et des propriétaires dont j’assure le suivi (dans ma propre clientèle ou en référé), j’alterne des séances de téléconsultation et des visites en présentiel à ma clinique. Cette décision est personnelle, elle est prise en mon âme et conscience. ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK