La Semaine Vétérinaire n° 1849 du 10/04/2020

RÉGIME BARF, « SANS », ETC.

PRATIQUE CANINE FÉLINE NAC

CHARLOTTE DEVAUX

Avec l’engouement du « naturel », un grand vent du « retour à la nature » souffle sur l’alimentation des chiens et des chats. Au-delà de la tendance marketing, est-ce scientifiquement justifiable de vouloir nourrir son chien comme un loup ?

La nature est-elle une bonne propriétaire d’animaux ? À l’état sauvage, le « but » d’un animal est la reproduction afin d’assurer la perpétuation de l’espèce. L’unique survie jusqu’à la maturité sexuelle et la dispersion des gamètes ne semble pas être l’objectif des propriétaires d’animaux de compagnie qui ont plutôt des attentes en matière de longévité, de beauté et de santé. La nature est souvent idéalisée, la réalité de l’animal dans la nature tient plus du chat errant FIV ou FelV positif que ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK