La Semaine Vétérinaire n° 1849 du 10/04/2020

CONFINEMENT

FAIRE FRONT AU COVID-19

CLOTHILDE BARDE

Depuis le début de l’épidémie de Covid-19 en France, les vétérinaires sont submergés de notes, d’avis, de recommandations et d’injonctions. Difficile d’y voir clair : quelles sont les missions dont la continuité doit être assurée pendant le confinement ? Dans quel cadre réglementaire ? Pour apporter des réponses, l’Association francophone des vétérinaires praticiens de l’expertise (AFVE) a publié, le 31 mars, une note technique et juridique.

Un sentiment global de confusion règne depuis 15 jours au sein de la communauté vétérinaire. En effet, à la suite de l’annonce, le 14 mars, des mesures de confinement par le gouvernement, les vétérinaires se sont rapidement mobilisés pour organiser le fonctionnement de leurs structures en conséquence. Or les diverses instructions, parfois contradictoires, diffusées depuis par le Conseil national de l’Ordre des vétérinaires (CNOV)1, la Direction générale de l’alimentation2, ainsi que les syndicats ou les associations professionnelles3 amènent à se demander ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK