La Semaine Vétérinaire n° 1847 du 27/03/2020

DOSSIER

Cinq vétérinaires, dont un adjoint et un maire victorieux au premier tour le 15 mars dernier, s’expriment sur l’intérêt ou non du poste de vétérinaire communal en France.

Vétérinaire maire, conseiller municipal… et, dans un registre différent, vétérinaire communal, une autre façon de s’investir pour sa ville ? Saint-Georges-sur-Meuse, en Belgique, a son vétérinaire communal. Il a été désigné à la suite d’un marché public de services. Sa mission consiste à proposer à la commune un support technique et scientifique, de nature à l’aider à exécuter différentes actions, comme la stérilisation des chats errants, à assurer le bien-être animal et la police sanitaire. Depuis le 1er novembre dernier, la ville ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK