La Semaine Vétérinaire n° 1847 du 27/03/2020

BOVINS

PRATIQUE MIXTE

JOCELYN AMIOT

La reproduction est une formidable porte d’entrée en élevage. Le praticien ne doit pas se contenter de faire des constats de gestation. Il doit aller plus loin en proposant un suivi, ainsi qu’un diagnostic complet de l’appareil reproducteur. Pour se faire, l’utilisation d’un échographe est indispensable.

Au-delà d’un simple suivi post-partum “classique” (examen vaginal et palpation transrectale), l’utilisation de l’échographie permet au praticien vétérinaire de se démarquer des autres intervenants. Pour se faire, il est nécessaire de se former. Le développement de ces suivis est probablement une porte d’entrée ou de maintien dans les élevages d’avenir pour les vétérinaires. Les conseils de Jocelyn Amiot, vétérinaire praticienne à épinac (Saône-et-Loire).Quel appareil d’échographie choisir pour les suivis de reproduction des bovins ?Jocelyn Amiot : Comme souvent, le vétérinaire doit se ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK