La Semaine Vétérinaire n° 1847 du 27/03/2020

DOSSIER

CHANTAL BÉRAUD

LE PREMIER TOUR DES ÉLECTIONS MUNICIPALES S’EST FINALEMENT TENU… ET A DEJA ENREGISTRE DES VICTOIRES. À PEINE ÉLUS, MAIRES ET CONSEILLERS MUNICIPAUX, PARMI LESQUELS DES VETERINAIRES, SONT EN PREMIÈRE LIGNE POUR ORGANISER LA VIE COLLECTIVE EN PÉRIODE DE CONFINEMENT ET DE « GUERRE » FACE A LA PANDEMIE DE COVID-19. TÉMOIGNAGES.

Voir les gens gantés et masqués procéder au dépouillement dans les bureaux de vote, cela avait un côté très étrange ! En plus de 20 ans de politique locale, je n’avais évidemment jamais vécu cela », commente Philippe Boidin, vétérinaire à Arques et conseiller municipal à Saint-Omer (Pas-de-Calais, 14 443 habitants). Aucun triomphalisme dans ses propos. Pourtant, en temps normal, il aurait vraiment eu de quoi se réjouir puisque “son” maire sortant, François Decoster, a été réélu dès le premier tour des élections, ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK