La Semaine Vétérinaire n° 1847 du 27/03/2020

DOSSIER

CHANTAL BÉRAUD

LE PREMIER TOUR DES ÉLECTIONS MUNICIPALES S’EST FINALEMENT TENU… ET A DEJA ENREGISTRE DES VICTOIRES. À PEINE ÉLUS, MAIRES ET CONSEILLERS MUNICIPAUX, PARMI LESQUELS DES VETERINAIRES, SONT EN PREMIÈRE LIGNE POUR ORGANISER LA VIE COLLECTIVE EN PÉRIODE DE CONFINEMENT ET DE « GUERRE » FACE A LA PANDEMIE DE COVID-19. TÉMOIGNAGES.

Voir les gens gantés et masqués procéder au dépouillement dans les bureaux de vote, cela avait un côté très étrange ! En plus de 20 ans de politique locale, je n’avais évidemment jamais vécu cela », commente Philippe Boidin, vétérinaire à Arques et conseiller municipal à Saint-Omer (Pas-de-Calais, 14 443 habitants). Aucun triomphalisme dans ses propos. Pourtant, en temps normal, il aurait vraiment eu de quoi se réjouir puisque “son” maire sortant, François Decoster, a été réélu dès le premier tour des élections, ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr