La Semaine Vétérinaire n° 1846 du 20/03/2020

EXPRESSION

LA QUESTION EN DÉBAT

PIERRE PUFOUR

Alors que les mesures du gouvernement se sont durcies pour faire face à l’épidémie liée au Sars-CoV-2 et que l’Ordre national des vétérinaires a énoncé la conduite à tenir, la profession s’organise.

NOUS GÉRONS AU CAS PAR CAS MAXIME EICHSTADT (T 16) Praticien à Marseille (Bouches-du-Rhône) Une fois que la décision de fermer les écoles a été prise, l’inquiétude a grandi rapidement chez les propriétaires. Je suis sollicité, en tant que professionnel de santé, pour répondre à de nombreuses questions sur l’épidémie, la contamination par les animaux et la gestion de la crise sanitaire. Je leur explique que les animaux ne peuvent ni contracter ni transmettre le virus et que l’objectif est de limiter ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK