La Semaine Vétérinaire n° 1846 du 20/03/2020

FILM

COMMUNAUTÉ VÉTÉRINAIRE

MICHEL BERTROU

Dans les années 1970, des projections de films dits en “odorama” s’accompagnaient de la diffusion dans la salle d’essences aromatiques. Cette expérience, éphémère, ignorait la capacité du cinéma à suggérer les odeurs par l’image. En mettant en scène un “nez” (personne dont l’odorat développé devient l’outil de travail) cette comédie en fait la fine démonstration. On en ressort avec une puissante envie de humer l’air pour se mettre à l’écoute des odeurs et beaucoup plus sensible au fait que, dans ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK