La Semaine Vétérinaire n° 1846 du 20/03/2020

CONFINEMENT

ANALYSE

TANIT HALFON

En raison des mesures sanitaires annoncées par le gouvernement, les centres hospitaliers universitaires vétérinaires pour animaux de compagnie de l’école de Toulouse, d’Oniris et de VetAgro Sup sont contraints de fermer totalement leurs portes, y compris pour les urgences. Néanmoins, une permanence téléphonique et par e-mail est assurée pour les propriétaires d’animaux, ainsi que les vétérinaires. À Alfort, en revanche, l’hôpital reste ouvert, mais le nombre réduit de personnel ne permet d’assurer des urgences que de 8 h à 18 h. Comme ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK