La Semaine Vétérinaire n° 1845 du 13/03/2020

ENVA

COMMUNAUTÉ VÉTÉRINAIRE

TANIT HALFON

Depuis 2015, l’école nationale vétérinaire d’Alfort s’est équipée d’une salle de simulation afin que les étudiants puissent s’entraîner aux gestes techniques du praticien. La salle s’est progressivement enrichie de matériels pédagogiques.

À l’instar des préconisations en santé humaine, les écoles nationales vétérinaires développent depuis quelques années des méthodes pédagogiques fondées sur la simulation de santé. Le principe est le même qu’en humaine : « Jamais sur le patient la première fois ». à l’école nationale vétérinaire d’Alfort (ENVA), la salle de simulation VetSims a ouvert ses portes aux étudiants en septembre 2016. 120 m2 d’espace réservé à l’apprentissage sans stress de la pratique, notamment grâce à des mannequins, certains particulièrement réalistes. « L’idée est de pouvoir ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK