La Semaine Vétérinaire n° 1845 du 13/03/2020

EXPRESSION

LA QUESTION EN DÉBAT

MICHAELLA IGOHO-MORADEL

Face aux menaces sanitaires, les interactions entre la santé humaine et la santé animale paraissent indispensables pour y apporter des réponses multisectorielles. Pourtant plébiscitée par les instances internationales, sur le terrain, l’application effective de l’approche One Health (“Une seule santé”) se heurte à un manque d’interdisciplinarité.

C’EST UN SUJET D’ACTUALITÉÉRIC PERIGAUD (N 84) Vétérinaire mixte à Saint-Léonard-de-Noblat (Haute-Vienne) Le concept “Une seule santé” est une réalité sur le terrain, un sujet d’actualité. Nous le constatons notamment au sujet de l’antibiorésistance, qui mobilise de nombreux acteurs, et les zoonoses qui concernent aussi bien l’homme que l’animal. Nous devons poursuivre notre mobilisation et la sensibilisation des acteurs impliqués afin qu’il y ait une prise en compte collective de l’approche “Une seule santé”. Avec la réussite du premier plan écoAntibio, l’implication ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK