La Semaine Vétérinaire n° 1844 du 06/03/2020

CHIENS DANGEREUX

PRATIQUE CANINE FÉLINE NAC

ANALYSE

LORENZA RICHARD

Un article publié dans Le Parisien prétend que la délivrance de certificats de complaisance visant à déclasser les chiens de catégorie par des vétérinaires de Seine-Saint-Denis serait à l’origine d’une augmentation des morsures graves. Notre confrère Christian Diaz apporte son éclairage.

D’après l’article « L’inquiétant déclassement des chiens dangereux en Seine-Saint-Denis », paru fin janvier dans le quotidien Le Parisien1, sur 500 dossiers litigieux étudiés en cinq ans à Aulnay-sous-Bois, une commune de Seine-Saint-Denis, 200 portaient sur des chiens déclassés. La profession vétérinaire serait ainsi montrée du doigt comme étant une menace pour la santé publique, en déclassant par complaisance des chiens de catégorie. Notre confrère Christian Diaz, auteur de L’Évaluation comportementale : guide pratique et juridique, réagit en évoquant la réglementation et les ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK