La Semaine Vétérinaire n° 1844 du 06/03/2020

PHARMACOVIGILANCE VÉTÉRINAIRE

PHARMACIE

MICHAELLA IGOHO-MORADEL

En publiant en ligne les rapports d’effets secondaires suspectés, l’Agence européenne des médicaments (EMA) renforce en partie la transparence sur les médicaments vétérinaires autorisés dans l’Union européenne.

Obtenir en quelques clics des données européennes de pharmacovigilance vétérinaire est désormais possible. Le site Adrreports.eu de l’Agence européenne des médicaments (EMA), qui reprend les informations de la base européenne EudraVigilance Veterinary (EVVet), est accessible depuis la mi-février aux vétérinaires, mais aussi au grand public1. En santé humaine, cela est effectif depuis 2012. Une démarche louable face au climat de méfiance qui règne notamment vis-à-vis de certains antiparasitaires ou le vaccin bashing. Pour l’agence, l’objectif est clair : renforcer la transparence ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK