QUE FAIRE DES RÉSULTATS D’ANALYSE ? - La Semaine Vétérinaire n° 1843 du 28/02/2020
La Semaine Vétérinaire n° 1843 du 28/02/2020

NÉOSPOROSE

PRATIQUE MIXTE

FORMATION

MARINE NEVEUX

CONFÉRENCIER

PAUL PÉRIÉ, praticien à la clinique vétérinaire de la Risle à Pont-Audemer (Eure).

D’après la conférence présentée à la journée normande vétérinaire des GTV organisée à Deauville-La Touques, le 8 octobre 2019.

La néosporose a été découverte en 1984 sur un chiot et chez les bovins en 1996. Elle représente 14,3 % des causes d’avortement recensées dans l’Observatoire et suivi des causes d’avortements chez les ruminants (Oscar). Sa recherche fait souvent partie des packs “avortements”. De nombreuses questions se posent : à quoi correspond un résultat d’analyse positif ? Que fait-on ? Peut-on se débarrasser de la néosporose ? Comment ? Est-ce utile ? Est-ce que cela a un intérêt économique ? Une maladie bien présente Dans l’Eure, notre confrère a recensé, lors ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr