La Semaine Vétérinaire n° 1843 du 28/02/2020

SEXAGE IN OVO

PRATIQUE MIXTE

ANALYSE

TANIT HALFON

Le sexage des embryons de poules dans l’œuf à une échelle industrielle poserait encore des problèmes techniques et économiques, selon une chercheuse de l’INRAE.

En janvier, le ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, Didier Guillaume, a annoncé un partenariat avec l’Allemagne pour développer des méthodes alternatives au broyage des poussins. Avec un engagement commun : mettre fin à cette pratique d’ici fin 2021. Marina Govoroun, chercheuse à l’Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement (INRAE), qui a travaillé sur cette question, fait le point sur la faisabilité technique du sexage in ovo.Les annonces faites par le ministre de l’Agriculture sont-elles crédibles ?Je suis très ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr