La Semaine Vétérinaire n° 1843 du 28/02/2020

CONSENSUS DU GEMI

PRATIQUE CANINE FÉLINE NAC

FORMATION

LAURENT MASSON

CONFÉRENCIERS

CHRISTELLE MAUREY, diplomate Ecvim, maître de conférences à l’ENVA (Maisons-Alfort, Val-de-Marne) • JULIE GALLAY-LEPOUTRE, diplomate Acvim, praticienne au centre Olliolis (Ollioules, Var) • YANNICK BONGRAND, diplomate Acvim, praticien à la clinique Alliance (Bordeaux, Gironde).

Article rédigé d’après des conférences présentées pour le groupe d’étude en médecine interne (Gemi) au congrès de l’Afvac de Lyon (Rhône), en novembre 2019.

La maladie rénale chronique (MRC) du chat est une maladie fréquente, dont la prévalence est évaluée à 15 à 30 % des chats de plus de 15 ans, voire 80 % avec l’utilisation d’outils diagnostiques précoces. Elle est associée à une néphropathie évolutive, évoluant différemment selon la cause rénale primitive. Cette dernière n’est identifiée que chez 1 chat sur 5, selon les auteurs. Dans certains cas, elle peut être identifiée avant même le développement de l’insuffisance rénale (polykystose rénale par exemple). Chez ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK