La Semaine Vétérinaire n° 1842 du 21/02/2020

PRATIQUE MIXTE

CLOTHILDE BARDE

ENTRETIEN AVEC FRÉDÉRIQUE CHAUCHEYRAS-DURAND (UMR INRAE UCA) QUI DIRIGE LE PROJET D’OUTIL INNOVANT POUR LALLEMAND ANIMAL NUTRITION.

Comment est né ce projet sur la nutrition de précision ? Frédérique Chauveyras-Durand : Il s’agit d’un projet qui a été lancé il y a plusieurs années par l’entreprise Lallemand Animal Nutrition, les équipes Medis (microbiologie, environnement digestif et santé) de l’INRAE1 et de l’université de Clermont Auvergne. Après trois ans de travaux, nous avons identifié, en 2018, 60 gènes microbiens significatifs, car codant pour les enzymes cellulase et hémicellulase responsables de la dégradation de la fibre végétale dans le rumen des bovins, ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK