La Semaine Vétérinaire n° 1840 du 07/02/2020

ÉCOLE NATIONALE VÉTÉRINAIRE D’ALFORT

COMMUNAUTÉ VÉTÉRINAIRE

Le 24 janvier, une partie du personnel de l’ENVA s’est rassemblée devant les grilles de l’établissement pour montrer son opposition à la réforme des retraites.

Pas assez payé pour faire grève », « Trop mal payé pour se taire », « On soigne les animaux mais on n’est pas des pigeons », étaient quelques-uns des slogans affichés sur les grilles d’honneur de l’École nationale vétérinaire d’Alfort (ENVA), le vendredi 24 janvier, en réponse à la réforme des retraites voulue par le gouvernement. Cette action collective a été organisée par une partie du personnel de l’école, explique Aurélien Delmelle, manipulateur radiographie au centre hospitalier universitaire vétérinaire d’Alfort (Chuva), qui a participé au ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr