La Semaine Vétérinaire n° 1840 du 07/02/2020

CHIEN DE TRAÎNEAU

PRATIQUE CANINE FÉLINE NAC

NUTRITION

CHARLOTTE DEVAUX

D’APRÈS LES TÉMOIGNAGES RECUEILLIS LORS DE LA COURSE DE LA GRANDE ODYSSÉE SAVOIE MONT BLANC, LES CHIENS DE TRAÎNEAU, CONTRAIREMENT AUX ATHLÈTES HUMAINS, NE BÉNÉFICIENT PAS D’UNE ALIMENTATION OPTIMALE, POURTANT INDISPENSABLE À LEURS PERFORMANCES SPORTIVES.

Le passage de la grande odyssée savoie mont blanc à valmorel (Savoie), le 17 janvier, a été l’occasion d’interviewer plusieurs mushers sur l’alimentation qu’ils donnent à leurs chiens. Force est de constater que, s’il s’agit de professionnels canins qui nourrissent des athlètes de haut niveau, ce sont pourtant bien souvent les croyances plus que les données de la science qui motivent les choix nutritionnels. Huile de poisson et viande crue au menu Tous les mushers interviewés donnaient un mélange de croquettes et de ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK