La Semaine Vétérinaire n° 1840 du 07/02/2020

BIODIVERSITÉ

PRATIQUE CANINE FÉLINE NAC

ANALYSE

MYLÈNE PANIZO

LA PROFUSION DE RATS MUSQUÉS, DE TORTUES DE FLORIDE OU ENCORE DE CHIENS VIVERRINS A UN IMPACT ÉCOLOGIQUE, ÉCONOMIQUE ET SANITAIRE. BIEN QUE CE DANGER SOIT ENCORE MÉCONNU DU GRAND PUBLIC, LE VÉTÉRINAIRE EST UN INTERLOCUTEUR DE CHOIX, ESSENTIELLEMENT À TITRE PRÉVENTIF.

En 2019, de nouvelles espèces exotiques envahissantes (EEE) ont été ajoutées à la liste réglementaire européenne. Elles sont le reflet d’une problématique écologique et sanitaire globale. François Delaquaize, chargé de mission au ministère de la Transition écologique et solidaire, a alerté la profession sur ce phénomène à l’occasion d’un module consacré à la biodiversité lors du congrès de l’Association française des vétérinaires pour animaux de compagnie (Afvac) à Lyon (Rhône), en novembre 2019.Un phénomène en pleine expansion Selon la définition de ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK