La Semaine Vétérinaire n° 1839 du 31/01/2020

INFLUENZA AVIAIRE HAUTEMENT PATHOGÈNE

PRATIQUE MIXTE

ANALYSE

TANIT HALFON

L’APPARITION DE FOYERS D’INFLUENZA AVIAIRE HAUTEMENT PATHOGÈNE EN EUROPE DE L’EST POURRAIT ÊTRE LIÉE À L’ACTIVITÉ HUMAINE. SI CETTE DERNIÈRE REPRÉSENTE UN RISQUE D’EXTENSION DE LA MALADIE, LES MOUVEMENTS DE L’AVIFAUNE SAUVAGE NE SONT PAS À NÉGLIGER.

Après la peste porcine africaine, un 2e danger sanitaire menace le territoire français. Début janvier, 7 foyers d’influenza aviaire hautement pathogène (IAHP) H5 et H5N8 ont été détectés en Pologne. Rapidement, d’autres pays ont été touchés, à savoir la Slovaquie, la Hongrie, la Roumanie, et plus récemment, l’Allemagne, la République Tchèque et l’Ukraine. La maladie a continué à s’étendre en Pologne avec 13 foyers déclarés au 22 janvier, dont 9 dans la région de Lublin située à l’est du pays. « La ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK