La Semaine Vétérinaire n° 1839 du 31/01/2020

INFLUENZA AVIAIRE HAUTEMENT PATHOGÈNE

PRATIQUE MIXTE

ANALYSE

TANIT HALFON

L’APPARITION DE FOYERS D’INFLUENZA AVIAIRE HAUTEMENT PATHOGÈNE EN EUROPE DE L’EST POURRAIT ÊTRE LIÉE À L’ACTIVITÉ HUMAINE. SI CETTE DERNIÈRE REPRÉSENTE UN RISQUE D’EXTENSION DE LA MALADIE, LES MOUVEMENTS DE L’AVIFAUNE SAUVAGE NE SONT PAS À NÉGLIGER.

Après la peste porcine africaine, un 2e danger sanitaire menace le territoire français. Début janvier, 7 foyers d’influenza aviaire hautement pathogène (IAHP) H5 et H5N8 ont été détectés en Pologne. Rapidement, d’autres pays ont été touchés, à savoir la Slovaquie, la Hongrie, la Roumanie, et plus récemment, l’Allemagne, la République Tchèque et l’Ukraine. La maladie a continué à s’étendre en Pologne avec 13 foyers déclarés au 22 janvier, dont 9 dans la région de Lublin située à l’est du pays. « La ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr