La Semaine Vétérinaire n° 1839 du 31/01/2020

DOSSIER

FRÉDÉRIC THUAL

SOULAGÉES PAR L’APPUI D’ANICURA ET D’IVC EVIDENSIA, LES CLINIQUES INTÉGRÉES ACCÉLÈRENT LEUR MÉTAMORPHOSE. UN AN APRÈS L’ARRIVÉE DES GROUPES SUÉDOIS ET BRITANNIQUE, LE PAYSAGE VÉTÉRINAIRE FRANÇAIS SE RECOMPOSE AVEC L’ÉMERGENCE DE NOUVEAUX MODÈLES, SOUS L’ŒIL ATTENTIF DES FONDS D’INVESTISSEMENT…

Nous sommes dans un flux. D’ici 18 à 24 mois, le paysage vétérinaire français aura totalement changé », estime Steve Rosengarten, PDG du réseau VetOne. Avec 25 cliniques, c’est aujourd’hui le plus grand réseau français. Jusqu’à quand ? Depuis la venue d’Anicura et d’IVC Evidensia sur le territoire l’an dernier, la recomposition est en route. « Pour nombre de structures, la question n’est plus de savoir si elles doivent intégrer un groupe, mais lequel et quand », observe Patrick Govart, directeur d’IVC Evidensia France. Début décembre, ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK