Une histoire culturelle - La Semaine Vétérinaire n° 1838 du 24/01/2020
La Semaine Vétérinaire n° 1838 du 24/01/2020

EXPOSITION

LA COMMUNAUTÉ VÉTÉRINAIRE

Auteur(s) : MICHEL BERTROU

La première imprimerie1 qui, dès 1796, produisit en série des estampes en couleur - mondialement connues sous le nom d’images d’Épinal - est toujours en activité dans la capitale vosgienne. Tout à côté, au bord la Moselle, se dresse aujourd’hui le Musée de l’Image créé en 2003. Il gère la plus importante collection européenne d’imagerie populaire. Jusqu’en mai, une nouvelle exposition temporaire explore les facettes historiques, cynégétiques, culturelles, de notre relation millénaire avec le loup. Admiré, redouté, diabolisé, chassé, éradiqué (en 1937), réhabilité et controversé depuis sa réapparition (en 1992), le prédateur, via les contes pour enfants, s’est également imposé comme une figure majeure (entre menace archétypale et doudou) de notre “bestiaire central”2. Dans une mise en espace élégante, puisant dans son riche patrimoine visuel, enrichi de nombreuses œuvres prêtées, le musée spinalien illustre cette foisonnante histoire réelle et imaginaire à laquelle Michel Pastoureau a également consacré un livre. Le 30 janvier, l’historien viendra y décrypter La Peur du loup.

Loup ! Qui es-tu ?, exposition du musée de l’image de la ville d’Épinal (Voges), jusqu’au 31 mai, www.museedelimage.fr. Le Loup, une histoire culturelle de Michel Pastoureau, Éditions du Seuil, 19 x 24 cm, 160 pages, 19,90 €.

1. Maison Images d’Épinal : www.imagesdepinal.com.

2. L’expression est de notre confrère François Poplin (L 66) du Muséum national d’histoire naturelle.

© M. B.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr