La Semaine Vétérinaire n° 1838 du 24/01/2020

PROFESSION

ANALYSE

SERGE TROUILLET

Alors que le nombre de déclarations d’actes d’incivilité et d’agressions subis par les vétérinaires est en hausse, l’institution ordinale rappelle que les praticiens ne doivent rien laisser passer. Des référents départementaux des forces de l’ordre sont à leur écoute.

À la demande de l’Ordre, le préfet de la région Auvergne-Rhône-Alpes, Pascal Mailhos, a reçu, le 6 janvier, Jacques Guérin, président du Conseil national de l’Ordre des vétérinaires (CNOV), et Jean-François Mourier, secrétaire général du conseil régional de l’Ordre des vétérinaires (CROV) d’Auvergne-Rhône-Alpes, afin d’aborder le sujet des agressions et des incivilités subies par les vétérinaires. « Au-delà de cas ponctuels qui émeuvent le landernau vétérinaire, comme ce fut le cas en juin dernier à Pierre-Bénite avec l’agression de notre consœur Carine ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK