La Semaine Vétérinaire n° 1838 du 24/01/2020

PRATIQUE CANINE FÉLINE NAC

FORMATION

TAREK BOUZOURAA

L’anémie hémolytique à médiation immune (AHMI) se définit par la présence d’une hémoglobinémie inférieure à 12 g/dl, d’une réticulocytose évidente (> 60 000 réticulocytes/mm3), d’indicateurs d’hémolyse immune intravasculaire (hémoglobinurie, sérum hémolysé et poïkilocytose) ou extravasculaire (bilirubinémie, hyperbilirubinémie, sphérocytose, autoagglutination et/ou test de Coombs positif). Un récent consensus de l’American College of Veterinary Internal Medicine regroupe les dernières recommandations relatives au traitement et au suivi de cette affection chez le chien1. Traitement - La récolte des urines et de sang sur tubes EDTA (pour l’hémogramme, les tests ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK