La Semaine Vétérinaire n° 1838 du 24/01/2020

RÉFORME DES RETRAITES

ANALYSE

FRANÇOIS POUZAUD

Alors que les vétérinaires et le secrétaire d’état chargé des retraites doivent à nouveau se rencontrer le 24 janvier, Gilles Désert, président de la CARPV, réaffirme sa position face à la réforme des retraites et commente la dernière motion adoptée par l’Unapl.

Le président de la Caisse autonome de retraite et de prévoyance des vétérinaires (CARPV) reste sur sa faim concernant la nouvelle motion du conseil national de l’Union nationale des professions libérales (Unapl), adoptée lors d’une session extraordinaire de cette instance représentative de 67 organisations syndicales, qui définit ses positions sur ce dossier.« Cette motion est trop tolérante vis-à-vis du projet de réforme des retraites », juge-t-il. Partisan d’une position plus radicale afin que les revendications des vétérinaires soient entendues, il dénonce toujours, ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK