La Semaine Vétérinaire n° 1838 du 24/01/2020

PRATIQUE MIXTE

ANALYSE

CLOTHILDE BARDE

DES CHERCHEURS ONT RÉUSSI POUR LA PREMIÈRE FOIS À ÉLUCIDER LA STRUCTURE D’UNE ENZYME INDISPENSABLE À LA SURVIE ET À LA MULTIPLICATION DU VIRUS RESPIRATOIRE SYNCYTIAL HUMAIN (VRSH). IL POURRAIT S’AGIR D’UNE PISTE PROMETTEUSE POUR LE DÉVELOPPEMENT DE NOUVEAUX TRAITEMENTS ANTIVIRAUX CONTRE LE VRSH, MAIS AUSSI CONTRE LE VRS DES BOVINS (VRSB).

Une meilleure prise en charge du virus respiratoire syncytial (VRS), c’est l’une des perspectives ouvertes par une équipe de chercheurs1 et la société Janssen Pharmaceutical Companies of Johnson & Johnson qui viennent de publier dans la revue Cell2 les résultats de leurs travaux de recherche portant sur la structure de l’ARN polymérase ARN dépendante du VRSH. Une famille virale multi-espèces Le VRS est responsable chez l’homme de bronchiolites et de bronchopneumonies. Principale cause de mortalité infantile dans le monde, les recherches se ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK