La Semaine Vétérinaire n° 1837 du 17/01/2020

Défaut de conformité

DROIT

CÉLINE PECCAVY

Un défaut de conformité chez un chien ou un chat vendu par un éleveur va donner lieu à garantie. C’est une certitude, mais à quelle hauteur ?

Les acheteurs sont devenus de plus en plus gourmands devant les tribunaux après un défaut de conformité lors d’achat d’un animal. Mais auront-ils gain de cause sur tous les postes ? Un petit point s’impose. Le remboursement du prix de vente Le remboursement est une demande systématique des acquéreurs. Systématique et intégrale : on constate en effet que pour le moindre petit souci, les acheteurs viennent à présent demander le remboursement intégral du prix de vente tout en conservant bien entendu l’animal. Pourtant, l’article L. 217-10 ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK