La Semaine Vétérinaire n° 1837 du 17/01/2020

BANDE DESSINÉE

LA COMMUNAUTÉ VÉTÉRINAIRE

M. B.

Après l’émouvant Ailefroide, Jean-Marc Rochette poursuit son œuvre autour de la montagne. À l’instar du film de Jean-Michel Bertrand (ci-contre), la figure emblématique du loup questionne ici le comportement de l’homme à l’égard du sauvage. Dans le massif des Écrins qu’il connaît bien, Rochette raconte l’affrontement sans merci d’un vieux berger et d’un loup solitaire. Jusqu’à leurs dernières limites. L’épopée surprend par la puissance nue du récit - on pense à Jean Giono ou à Jack London - autant que par celle ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK