La Semaine Vétérinaire n° 1837 du 17/01/2020

PRATIQUE CANINE FÉLINE ET NAC

ÉQUIPEMENT

NINA LUCAS

PROPOSER UN NOUVEAU SERVICE À SA CLIENTÈLE DEMANDE RÉFLEXION. LA PHYSIOTHÉRAPIE, ENCORE MARGINALE IL Y A QUELQUES ANNÉES, EST DÉSORMAIS COURANTE EN MÉDECINE VÉTÉRINAIRE. LES CONSEILS DE NINA LUCAS, CRÉATRICE DU CABINET DE PHYSIOTHÉRAPIE VÉTÉRINAIRE KINEVET’EAU À CANÉJAN (GIRONDE), AVANT DE SE LANCER.

1 Une structure réservée à cette discipline ou une annexe de la clinique ? La première question à se poser est la place à accorder à cette activité : pratique exclusive ou nouveau service à la clientèle ? Les deux configurations présentent des avantages et des inconvénients. Dans une clinique de médecine générale ou spécialisée, les locaux et le personnel sont parfois déjà suffisants pour installer cette activité sans faire d’agrandissement ou de recrutement. La plupart des équipements nécessaires ne sont pas encombrants et ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK