La Semaine Vétérinaire n° 1836 du 10/01/2020

THÉÂTRE

DITES-NOUS TOUT

MICHEL BERTROU  

Cette pièce exploite enfin le potentiel théâtral des salles d’attente des établissements vétérinaires, où il n’est pas rare – tous les praticiens citadins en sont témoins – que des propriétaires d’animaux se laissent aller à épancher leurs blessures, quand il ne s’agit pas de leurs névroses ou psychoses. Si les deux auteurs poussent ici la cocasserie des personnages (deux clientes face à un assistant narquois) jusqu’aux portes de la folie, ce n’est pas uniquement pour nous divertir de leurs aliénations ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr