La Semaine Vétérinaire n° 1836 du 10/01/2020

THÉÂTRE

DITES-NOUS TOUT

MICHEL BERTROU  

Cette pièce exploite enfin le potentiel théâtral des salles d’attente des établissements vétérinaires, où il n’est pas rare – tous les praticiens citadins en sont témoins – que des propriétaires d’animaux se laissent aller à épancher leurs blessures, quand il ne s’agit pas de leurs névroses ou psychoses. Si les deux auteurs poussent ici la cocasserie des personnages (deux clientes face à un assistant narquois) jusqu’aux portes de la folie, ce n’est pas uniquement pour nous divertir de leurs aliénations ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK