La Semaine Vétérinaire n° 1831 du 22/11/2019

ANALYSE

ACTU

FRANÇOISE SIGOT 

Une étude menée par l’ENVT a permis de dégager quelques grands enseignements sur l’organisation et l’activité économique des cliniques. Les charges de personnel et les ventes de médicaments sont deux postes méritant une attention toute particulière pour maintenir la rentabilité.
Face à l’évolution du contexte d’exercice de l’activité vétérinaire en productions animales, l’École nationale vétérinaire de Toulouse (ENVT) cherche, dans le cadre du plan ÉcoAntibio et en partenariat avec la Société nationale des groupements techniques vétérinaires, à faire la lumière sur le modèle économique des cliniques. Elle vient de franchir une première étape en analysant les comptes de 11 cliniques mixtes1. Pour réaliser cette étude, deux scénarios extrêmes ont été choisis. Le premier vise à répartir l’ensemble des charges de ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr