La Semaine Vétérinaire n° 1831 du 22/11/2019

ÉTUDE

PRATIQUE CANINE

Formation

TAREK BOUZOURAA  

L’hypocorticisme correspond à une perte de fonction surrénalienne à l’origine d’un déficit mixte en minéralocorticoïdes et glucocorticoïdes. Celui-ci peut être corrigé par l’administration de fludrocortisone aux effets principalement minéralocorticoïdes, mais malheureusement également glucocorticoïdes (prédisposant à un hypercorticisme iatrogène à moyenne ou longue échéance). Une solution alternative est l’injection de pivalate de désoxycorticostérone (DOCP) possédant une activité uniquement minéralocorticoïde. Il convient d’ajouter à cette molécule une administration journalière d’une dose contrôlée de prednisolone, évitant ainsi tout surdosage en glucocorticoïdes à terme. ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr