La Semaine Vétérinaire n° 1826 du 18/10/2019

POINT DE VUE

@... VOUS !

BAPTISTE DE MONVAL, AVOCAT (CABINET PARDO & ASSOCIÉS)  

Alors que vient de sortir en salles le film Au nom de la terre d’Édouard Bergeon et que le mal-être des éleveurs semble enfin frapper les consciences, une application aveugle des règles de pharmacie vétérinaire met en danger une autre partie de la filière. Après l’avoir réclamé tout au long du xixe siècle, les vétérinaires ont enfin obtenu que la loi n° 75-409 du 29 mai 1975 consacre définitivement leur droit à délivrer des ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK