La Semaine Vétérinaire n° 1825 du 11/10/2019

FILIÈRE AVICOLE

PRATIQUE MIXTE

L'ACTU

TANIT HALFON  

Des travaux de l’Institut national de la recherche agronomique ont mis en évidence une forte corrélation entre les images échographiques du tissu adipeux sous-cutané et l’engraissement abdominal chez les volailles.
Comment déterminer la masse graisseuse en filière avicole ? L’échographie pourrait être un bon outil, selon les conclusions de travaux de recherche menés par l’Institut national de la recherche agronomique (Inra)1. Des chercheurs ont montré que la mesure échographique du tissu adipeux sous-cutané dorsal était un bon facteur prédictif de l’engraissement de la volaille, mais aussi de la dinde et du canard. En pratique, les mesures s’effectuent sur animal debout, à l’aide d’une sonde linéaire fine passée entre les plumes ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr