La Semaine Vétérinaire n° 1824 du 04/10/2019

DOSSIER

CHANTAL BÉRAUD 

Dans leur pratique, les vétérinaires praticiens se trouvent souvent en présence de propriétaires très demandeurs de soutien, que ce soit durant la période de maladie, pendant l’euthanasie ou après la mort de leur animal de compagnie. Des professionnels expliquent quel savoir-faire, mais aussi quel savoir-être ils développent pour aider tant l’animal que son propriétaire lors de ces moments clés.
La mort de l’animal de compagnie ». C’est le sujet de thèse vétérinaire soutenue en 2003 par Laure Le Bail (A 03). Aujourd’hui, elle commente ainsi son choix : « À l’école vétérinaire de Maisons-Alfort, nous avions en effet étudié l’euthanasie d’un point de vue “mécanique”. J’ai souhaité, en plus, savoir quel pouvait être le rôle du vétérinaire auprès du propriétaire durant ce moment clé ». Y a-t-il des clients “fragiles”, auxquels elle fait justement aujourd’hui plus particulièrement attention dans ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK