La Semaine Vétérinaire n° 1818 du 06/09/2019

E-SANTÉ ANIMALE

PRATIQUE CANINE

L'ACTU

TANIT HALFON 

La start-up Askovet a développé le tout premier agent conversationnel vétérinaire. Son objectif est de répondre aux questions basiques et fréquentes posées par les propriétaires d’animaux.
Parler “santé animale” avec une intelligence artificielle, c’est désormais possible. Depuis cet été, la start-up Askovet propose aux praticiens un abonnement pour installer sur leur site internet ou leur page Facebook professionnelle un agent conversationnel virtuel, Bolt1. Le principe : un programme informatique simule une conversation écrite avec un propriétaire d’animal. « Le chatbot vise à répondre aux questions basiques et fréquentes des propriétaires, explique Marion Chaussonnet, cofondatrice ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Abonné à La Semaine Vétérinaire, retrouvez
votre revue dans l'application Le Point Vétérinaire.fr

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK